Avant / Après : demeure traditionnelle transformée en maison d'architecte

TRAVAUX - Changer de maison sans déménager, c'est possible. Chez Laure et Francis, tout a changé en six mois. L'architecte a commencé par remplacer l'escalier...

Habiter une nouvelle maison, sans faire ses cartons ni déménager : c'est le pari réussi de Laure et Francis, 64 et 68 ans. Ils ont sollicité Stanislas Claude, architecte, pour transformer leur logement.

"Je n'ai plus du tout l'impression de vivre dans la même maison ! ", s'exclame Laure. Oubliés l'escalier en colimaçon et les petites pièces sombres, place aux grands espaces et aux couleurs vives.

La salle à manger avant les travaux, classique, avec un carrelage démodé. © Stanislas Claude

La salle de bain et la cuisine avant les travaux. © Stanislas Claude

Cela faisait 30 ans que le couple habitait dans cette demeure, construite au tout début des années 80, à Sévrier en Haute-Savoie. Avec le temps, et une fois le prêt immobilier entièrement remboursé, ils ont eu envie de changement, mais n'ont trouvé aucune maison à leur goût dans la région.

Alors autant faire des travaux chez eux !

Fiche de chantier

Ouvriers

Laure et Francis ont laissé travailler les artisans, ils ont même quitté la maison le temps du chantier.

Durée des travaux

7 mois. L'architecte a travaillé sur l'étude pendant 1 an auparavant.

Budget

280 000 euros.

Nouvel escalier pour maison design

Le projet de rénovation s'est construit autour de l'escalier : en colimaçon, trop étroit, pas du tout pratique, Laure et Francis voulaient le remplacer.

L'architecte leur a soumis plusieurs projets. L'une des solutions envisagées était d'installer un escalier droit au même endroit pour un budget de 30 000 euros.

Mais ses clients ont retenu une proposition bien plus ambitieuse, et décidé à la fois de remplacer et de déplacer l'escalier. Il n'est plus situé au fond du salon, mais au milieu du rez-de-chaussée.

L'escalier avant et après travaux. © Stanislas Claude

"Le nouvel escalier s'intègre parfaitement au salon, les invités s'assoient même sur les marches", raconte Laure, ravie de ce choix.

Impression de lumière

L'autre objectif était d'amener la lumière à l'intérieur de la maison. Toutes les pièces ont été interchangées en conséquence.

"Nous avons fait un jeu de chaises musicales", plaisante Stanislas Claude. Le salon est par exemple devenu la cuisine. Il donne maintenant plein Sud et s'ouvre sur la terrasse.

Au-dessus de ce salon, la pièce à l'étage a été supprimée. Au-dessus de la baie vitrée, une ouverture en triangle souligne la nouvelle hauteur sous plafond.

Le rez-de-chaussée pendant et après les travaux. © Stanislas Claude

Orange vitaminé et bleu vif : des couleurs fortes

Ce qui frappe, c'est aussi ce orange vitaminé dans la cage d'escalier, que l'on retrouve aussi côté cuisine. "C'est nous qui l'avons demandé, raconte Laure. Nous avions envie d'une couleur franche."

  • Le conseil de l'architecte : la couleur forte marche bien s'il y a peu de couleurs par ailleurs. Ici, le plafond et la plupart des murs sont blancs, le sol très clair.
  • Le conseil des habitants : pendant quelques temps, Claude et Francis ont accroché au mur un grand panneau d'1,50 m sur 1 m peint en orange, pour être sûr que la couleur leur plaise.

"Au bout d'un an et demi, on ne s'en lasse pas", confirme Laure.

La nouvelle cuisine. © Stanislas Claude

Dans la salle à manger, des panneaux coulissants bleus s'accordent parfaitement avec les tableaux.

La salle à manger après travaux. © Stanislas Claude

Dans la salle de bain, le vert tranche avec les nuances de gris au sol et sur les murs.

La nouvelle salle de bain. © Stanislas Claude

La maison entière est dynamisée !

Relooking plus discret à l'extérieur

Le garage a été aménagé pour créer une chambre. L'isolant ajouté par l'extérieur est englobé dans un bardage de sapin sur toute la hauteur.

Façade sud avant travaux. © Stanislas Claude

Façade sud après travaux. © Stanislas Claude

De l'autre côté, on retrouve encore du bois, avec un grand panneau purement décoratif. "Le pare-vue rappelle les séchoirs de la région. C'est un élément architectural très fort, qui donne une identité à la maison", explique l'architecte.

Façade nord avant travaux. © Stanislas Claude

Façade nord après travaux. © Stanislas Claude

"De l'extérieur, la maison est assez intemporelle, estime pour sa part Laure. À l'intérieur, on arrive dans une vraie maison d'architecte, on sent la signature."

Passez à l'action

Ce site utilise Google Analytics.