Les astronautes de l'Agence Spatiale Européenne vous conseillent pour le confinement

CONSEILS - L'expérience de Thomas Pesquet, Samantha Cristoforetti et Jean-François Clervoy est précieuse pour prendre du recul sur cette période.

Ce sont des professionnel-les du confinement. Entraîné-es pour vivre loin, très loin des autres. Et vous allez pouvoir profiter de leur expérience.

Les astronautes de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) ont répondu aux questions des internautes, ce jeudi 26 mars 2020, sur la chaîne ESA Web TV.

La vidéo est à revoir sur la chaîne Youtube de l'ESA. L'Italienne Samantha Cristoforetti, les Français Jean-François Clervoy et Thomas Pesquet ont répondu en français aux questions des internautes à partir du time code 3:57:50 :

Rester concentré-es sur la mission et solidaires

"C'est normal que ce soit stressant, ce n'est pas parce qu'on est de mauvaises personnes mais des êtres humains normaux", a tenu d'abord à rassurer Samantha Cristoforetti. Avant de conseiller de ne pas faire de compte à rebours dans sa tête. Personne ne sait quand le confinement va se terminer, mieux vaut considérer ce quotidien comme sa nouvelle normalité et prendre le temps de s'organiser pour la rendre la plus agréable possible, a-t-elle estimé.

Thomas Pesquet a ensuite insisté sur l'importance de rester concentré-es sur l'objectif de ce confinement pour tenir sur le long terme, comme les astronautes qui sont confiné-es pour une mission bien précise : "Le plus important, c'est de rester chez soi, on est en mission pour empêcher la propagation du virus."

Samantha Cristoforetti a eu une pensée pour les soignant-es qui se battent sur le terrain. Dans la station spatiale internationale, prendre soin de soi fait partie des devoirs de chacun-e, a-t-elle expliqué, en encourageant les soignant-es à ne pas s'oublier.

Jean-François Clervoy a également parlé de l'émotion ressentie en regardant par le hublot et en voyant la Terre dans l'infini de l'espace : "On réalise que l'humanité est confinée sur la planète Terre pour des milliers d'années encore. (...) Quand on revient sur Terre on se sent comme un membre d'équipage du vaisseau spatial terrestre. Il faut agir chacun à son niveau pour que ce vaisseau spatial nous transporte dans le futur pour le meilleur." L'astronaute a appelé à la solidarité et à réfléchir à gérer la Terre comme un vaisseau spatial, où l'on est obligé de ne rien gaspiller.

Il y a cependant une question à laquelle nous n'avons pas eu de réponse : comment ne pas manger tous les snacks d'un coup ?

Ce site utilise Google Analytics.