Après le confinement : 60% des Français sont prêts à envisager une rénovation énergétique

TRAVAUX- De nombreux français veulent se réapproprier leur logement en le rendant plus agréable et écolo.

Chouette, le bricolage a la cote ! Une étude intitulée "Les Français et les travaux pendant le confinement" publiée en juin 2020 réalisée par OpinionWay pour Little Worker, une entreprise spécialisée dans la rénovation intérieure, nous informe que 87% des Français aiment leur logement, tandis que 57% veulent s'investir davantage pour le rendre plus agréable.

D'après ce sondage, 65% des Français n'ont pas réalisé de travaux pendant le confinement, un chiffre compréhensible, même si les magasins de bricolage ont vite pu rouvrir dans certaines conditions. Mécaniquement, le désir de travaux a explosé à l'heure du déconfinement : 38% des Français interrogés voudraient désormais réaliser un type de travaux ou une amélioration dans leur habitat.

Pas étonnant si ces travaux concernent des sujets comme l'aménagement d'un coin école (26%), un élargissement du logement (15%) ou encore un espace dédié au télétravail (21%), puisqu'on a vu à quel point le confinement a rendu nécessaire certaines activités à la maison.

60% des Français favorables à l'éco-rénovation

Selon cette même étude, 60% des Français se disent favorables à l'éco-rénovation pour un meilleur respect de l'environnement. Une solution davantage prisée par les jeunes de moins de 35 ans (67% contre 58% des seniors) ainsi que par les femmes (64% contre 55% des hommes).

Toutefois, 86% des Français estiment que ces travaux coûtent cher et 54% d'entre eux considèrent que ces travaux d'éco-rénovation impliquent un processus long. Mais selon Aurélien Bros, dirigeant de Little Worker au site Affiches Parisiennes: "De nombreuses aides ou crédits d'impôts sont proposés par le gouvernement pour compenser ce prix afin de parvenir au même coût qu'une rénovation classique. Sur le long terme, une rénovation énergétique est bien plus intéressante, en termes d'économies d'énergie mais aussi d'investissement foncier".

L'éco-rénovation est d'ailleurs un enjeu essentiel pour lutter contre la pollution liée aux rejets de gaz carbonique, et le gouvernement en a fait une de ses priorités. La Convention citoyenne pour le climat a proposé que la rénovation écologique soit obligatoire d'ici 2040, mais pour l'instant l'Etat réfléchit aux conditions nécessaires pour mettre en place un tel délai sans appauvrir les foyers les plus modestes. En attendant, il a débloqué 15 milliards pour la transformation écologique.

Découvrez nos conseils d'experts pour réussir votre rénovation énergétique.


Ce site utilise Google Analytics.