| | | | |

LE DONJON PALETTES - Firmin a passé une centaine d'heures avec ses amis pour se construire une cabane qui ressemble à un petit château.

"La valeur n'attend point le nombre des années". Cette phrase célèbre du Cid de Corneille sied comme un gant à Firmin, 15 ans. Avec ses deux amis Julien et Thomas, il a édifié une cabane géante de 100 m2 à partir du modeste cabanon qu'il avait fabriqué enfant, au même emplacement, non loin de la maison de ses parents, vignerons en Champagne. Sur YouTube, où l'adolescent documente chaque semaine l'évolution des travaux, la construction de la cabane commence à attirer l'attention des internautes.

On savait déjà que les cabanes faisaient rêver petits et grands, parce qu'elles sont le lieu idéal pour nourrir l'imaginaire et se reconnecter à la nature, mais aussi parce qu'elles sont faciles à fabriquer et à moduler, donc pratiques pour se construire un terrain de jeu personnalisé. Dans l'histoire de Firmin, on retrouve un peu toutes ces composantes, agrémentées d'une autre dimension, celle du rituel pour passer à l'âge adulte.

La cabane de Firmin, ce n'est plus totalement l'enfance, car on construit, on terrasse, on cloue, on découpe, on met des charnières... Bref, on se lance dans un vrai chantier dont le résultat laisse admiratif. Mais ce n'est pas non plus complètement l'âge adulte, car on joue encore à imiter les grands, en reproduisant de véritables pièces de la maison, salon, dortoir, mais aussi le mobilier : canapé, meuble télé ou sono, bureau pour poser l'ordinateur, table avec des rallonges... et même un toboggan pour faire le lien entre la tour et le salon !

250 palettes pour fabriquer la cabane

18h39 : Pourquoi cette cabane d'enfant a-t-elle pris une telle ampleur ? 
Firmin : En 2013, j'avais 8 ans et on avait commencé une toute petite cabane avec des copains qui sont dans la vidéo, mais elle n'était pas assez solide et tous les ans elle ne passait pas l'hiver, alors on la reconstruisait. Et puis on est entrés au collège, on a continué à se voir tous les week-ends et on a décidé de rénover la cabane en juillet 2019.

C'est ce qu'on appelle la première partie de la cabane, qui est surtout faite à partir de rondins de bois. Avec le confinement, on se voyait encore plus souvent et on a construit plein de choses pour l'agrandir, notamment la tour, qu'on a montée assez rapidement en 2 semaines. On a déboisé toutes les petites broussailles autour du nouveau bâtiment, qui est fait totalement en palettes, hormis certains piliers, le gros arbre en plein milieu de la nouvelle cabane et le toit constitué de rondins recouverts d'une bâche.

Comment as-tu fait pour avoir les bons matériaux, notamment ces innombrables palettes ?
J'habite en Champagne, mes parents sont vignerons et ils ont besoin d'engrais pour les vignes, du coup mon père est client pour une entreprise qui fait ce type de produits et c'est grâce à eux qu'il peut récupérer d'anciennes palettes. Au total, ça fait 250 palettes que j'ai pu réutiliser gratuitement ! Je peux me servir aussi des outils de mon père, bref je n'achète pas grand chose.

Les trois copains au sommet du monde
La cabane tient bon sous la neige

Comment entretenir une cabane fait maison ?

Qu'est-ce qui a été le plus compliqué à faire dans la cabane ? 
Le sol, les fondations : on est dans une vallée, et le terrain est en pente ! Il faut tout mettre à niveau, alors en amont on retire la terre, et la terre retirée on la remet en aval. Il faut aussi enlever les racines en faisant attention de pas trop en enlever non plus, alors on les esquive ! Du coup, on a surélevé la cabane : on a coupé dans les palettes pour que les lattes supérieures ne touchent rien et on a mis des dalles de terrasse en dessous pour que ce soit à niveau et bien solide.

Concernant la tour, elle fait presque 5 mètres de hauteur, c'est sûr que c'est pas super stable, mais elle ne bouge pas. On a tiré des cordes de tous les côtés, installé des renforts aux quatre coins, ça tangue beaucoup moins, il y a un centimètre de jeu, mais je trouve que c'est bien fait. 

Comment tu l'entretiens pour qu'elle ne moisisse pas trop ?
Vu que c'est l'humidité qui endommage le bois, on a fait un toit pour la rendre plus étanche et plus durable ! On a aussi la possibilité de vernir le bois, mais il faut qu'on achète le vernis. Cet hiver, on a charrié beaucoup de boue dans la cabane avec nos chaussures alors on a ensuite nettoyé au Kärcher, les lattes étaient abimées, et on a dû en changer pas mal. 

Un toboggan fait accéder au salon depuis le donjon

À quoi te sert cette cabane, c'est quoi le projet au-delà de la passion de la construction ?
On a tout fait au feeling, on a voulu agrandir, on s'est lancés des défis pour ça. Dedans, on fait des barbecues, des soirées avec les copains, surtout quand il fait beau. Dans la tour, on y a dormi l'été dernier. Ce serait compliqué d'isoler pour y habiter l'hiver, mieux vaut fabriquer une moustiquaire contre les moustiques… Mais on a encore quelques travaux à faire, on veut créer un petit bunker, et fabriquer une plateforme dans l'arbre pour aller encore plus haut.

Plus tard, tu te vois habiter dans quel type de maison ? Dans une cabane, ce serait possible ?
La forêt c'est cool, c'est tranquille, mais je ne sais pas où j'habiterai plus tard, même si j'aime bien passer du temps dans la nature. C'est cool, il y a les petits oiseaux qui chantent… En vrai, on y dort bien ! On n'a pas super chaud au réveil, mais dans le duvet avec les coussins, ça va. On se lève avec le soleil, c'est une expérience. Et puis je suis avec mes copains, ce sont aussi des aventuriers, on est ensemble !