7 conseils pour installer une ruche dans son jardin

ABEILLES - Assurer la tranquillité, dégager l'accès à la ruche, installer un point d'eau... Voici ce que vous devez faire pour que les abeilles du jardin viennent occuper votre ruche !

Modèle français, doté d'un robinet pour récolter le miel ou livrée avec des abeilles qui ne piquent pas, il existe toute sorte de ruches. Mais avant d'installer une petite maison pour les butineuses du jardin, êtes-vous sûr de pouvoir les accueillir dans les meilleures conditions ?

Voici 7 conseils et un bonus pour que votre ruche devienne un logement haut de gamme pour les abeilles du jardin.

1 - Garantir la tranquillité

Pour vivre, les abeilles ont besoin de tranquillité. La ruche est à placer dans un endroit calme et peu fréquenté. Toute collision sur la trajectoire d'envol peut être interprétée comme une agression ! N'oubliez pas qu'une fois votre ruche installée, il vous sera difficile de la déplacer.

2 - Prévoir un garde-manger suffisant

On estime qu'une abeille butine environ 700 fleurs par jour. Vérifiez qu'il y aura assez de fleurs et de plantes dans un périmètre de trois kilomètres autour de la ruche, ce qui garantira assez de nourriture pour toute la colonie, et éviter un cas de disette.

3 - Dégager le sol et l'accès à la ruche

Afin de pouvoir aller et venir à leur guise, les abeilles ont besoin d'un chemin dégagé pour rentrer dans la ruche. Les alentours sont à dégager. Cela permettra également d'accéder plus facilement à la ruche pour y prélever le miel.

Comme le conseille l'inventeur de la ruche connectée Label Abeille, placez les ruches en arc de cercle pour ne pas déranger les insectes, en espaçant bien les boites les unes des autres pour éviter les colonisations et la propagation de maladies.

4 - Protéger les abeilles des intempéries

L'humidité, plus que le froid ou la chaleur, est à craindre, car elle est source d'habitat malsain et de pathologies.

L'entrée de la ruche sera orientée à l'opposé des vents dominants. Si la ruche est placée en plein soleil, les abeilles préféreront aller chercher de l'eau pour rafraîchir leur habitat plutôt que de butiner. Pour cette raison, il vaut mieux placer la ruche à l'ombre.

5 - Installer un point d'eau

Comme tout être vivant, les abeilles ont besoin d'eau pour vivre et se rafraîchir, surtout l'été. Pierre Javaudin, auteur de l'ouvrage Une ruche dans mon jardin (Larousse) estime qu'une colonie consomme environ 50 litres d'eau pendant la saison estivale.

Pour éviter que les abeilles ne se fatiguent à parcourir de longs trajets pour se désaltérer, un abreuvoir peut être installé à proximité de la ruche. L'auteur conseille d'y placer des bouchons de liège coupés en deux, qui serviront de radeaux pour leur éviter la noyade.

6 - Vérifier la réglementation de la commune

Chaque municipalité ou préfecture dispose d'une réglementation quant à l'installation de ruches, même chez les particuliers et sur un terrain privé.

Néanmoins, l'article 211-7 du code rural fait autorité et stipule : "Ne sont assujetties à aucune prescription de distance les ruches isolées des propriétés voisines ou de la voie publique par un mur, une palissade en planches jointes, une haie vive ou sèche d'une hauteur de 2 mètres au-dessus du sol et qui s'étend sur au moins 2 mètres de chaque côté de la ruche."

Cette tolérance ne s'applique pas si les propriétés voisines sont des habitations ou des établissements à caractère collectif recevant du public.

7 - Déclarer et assurer la ruche

Tout particulier ou professionnel doit déclarer son rucher, quelle que soit sa taille, via le site du gouvernement. Un numéro d'apiculteur (NAPI) sera ensuite attribué et sera à indiquer sur les ruches.

Il est fortement conseillé d'assurer son rucher selon l'article 1385 du code civil : "Le propriétaire d'un animal ou celui qui s'en sert, pendant qu'il est sous son usage, est responsable du dommage que l'animal a causé, soit que l'animal soit sous sa garde, soit qu'il fut égaré ou échappé."

Rapprochez-vous dans un premier temps de votre assureur habituel pour connaître ses conditions d'affiliation. Certaines associations proposent une adhésion.

Bonus - Choisir une ruche connectée

Certains objets connectés sont conçus pour venir en aide aux abeilles de votre jardin. Par exemple, la ruche connectée Label Abeille ou encore le boîtier connecté Hostabee permettent de collecter les données relatives à la température ou le taux d'humidité à l'intérieur.

Passez à l'action

Ce site utilise Google Analytics.