5 conseils indispensables pour choisir l'éclairage de sa salle de bains en fonction de ses besoins

LUMIÈRE - Éclairage direct, éclairage général ou éclairage d'ambiance ? Voici nos conseils pour aménager une salle de bains qui vous ressemble.

Pour éclairer la pièce, aider à se préparer ou créer une ambiance cocooning, il y autant de types d'éclairage que de besoins dans une salle de bains. Alors pour vous aider à faire un choix "éclairé", nous avons réuni nos meilleures recommandations. Ampoule, éclairage, sécurité, consommation, on vous dit tout.

Conseil n°1 : opter pour des ampoules couleur blanc froid pour l'éclairage direct

L'éclairage direct ou éclairage fonctionnel ne permet pas d'éclairer toute la pièce mais un élément précis, comme vous notamment. Souvent utilisé autour d'un miroir, il aide à se préparer, à se scruter sous tous les angles.

© Castorama

Pour cela, il est possible d'opter pour un miroir avec éclairage intégré qui peuvent intégrer des variateurs d'intensité de lumière et même de couleurs. Ou bien d'installer des spots et appliques orientés vers vous, de chaque côté du miroir. Côté ampoule, on choisit une ampoule couleur blanc froid, soit une ampoule supérieure à 5300K, afin de se rapprocher le plus possible de la lumière du jour.

© Castorama

Conseil n°2 : des plafonniers ou des spots pour l'éclairage général

L'éclairage général c'est celui qui est en charge d'éclairer toute la pièce. L'idéal est d'opter pour un plafonnier ou bien des spots encastrables et d'utiliser des ampoules à la couleur neutre, comprise entre 3300K et 5300K. Veiller à avoir d'autres sources de lumière que l'éclairage général afin d'obtenir une ambiance plus agréable.

© Castorama

Conseil n°3 : choisir une lumière chaude pour l'éclairage d'ambiance

Pour celles et ceux qui souhaitent ajouter une touche de charme à leur salle de bains, un éclairage tamisé transformera la pièce en espace détente et cocooning. Rubans LED de toutes les couleurs, petits spots au niveau des étagères, accessoires de salle de bains lumineux, l'objectif n'est pas d'éclairer mais de créer une ambiance. On préférera les ampoules à la lumière chaude jusqu'à 3300K.

© Castorama

Conseil n°4 : faire le choix d'ampoules LED pour économiser de l'énergie

Il en existe de toutes les formes, de toutes les tailles et de toutes les couleurs, une chose est certaine vous trouverez forcément une ampoule basse consommation LED à votre goût. En plus d'être dotée d'une longévité de 15 ans, elles permettent d'économiser 80% d'énergie. Elles auront toute leur place dans votre salle de bains.

© Castorama

Conseil n°5 : veiller à l'Indice de Protection de l'éclairage pour plus de sécurité

Vous le savez, eau et électricité ne font pas bon ménage. Par conséquent, on ne peut pas installer des appareils électriques où l'on veut dans une salle de bains. C'est pourquoi, les luminaires sont conçus avec des degrés différents de résistance à l'eau qui sont normalisés par un Indice de Protection (IP). Un IP est constitué de deux chiffres : le premier chiffre correspond à la protection contre les objets solides et le second à la protection contre l'eau et l'humidité. Plus les chiffres sont importants, plus la résistance est forte. Un appareil noté 46 résiste à des éclaboussures, tandis qu'un appareil noté 49 est résistant à l'eau sous haute pression ainsi qu'à l'humidité . Il est important de vérifier l'IP en fonction de l'usage de l'appareil.

Et si vous souhaitez en savoir plus sur les volumes et niveaux de sécurité à respecter dans la salle de bains, Castorama vous explique tout dans la vidéo ci-dessous :

Ce site utilise Google Analytics.