4 étapes incontournables pour entretenir et nettoyer son jardin en automne

JARDIN - Nettoyage, taillage, désherbage : en automne, les tâches ne manquent pas.

Après la frénésie du printemps et de l'été, on a tendance à penser que l'automne est une saison de pause pour le jardin. Que nenni ! “C'est une saison qui est très pleine”, nous explique Christine Coulomb, formatrice auprès du jardin des Merlettes.

Entre le ramassage des feuilles mortes, la préparation des végétaux aux températures hivernales et la préparation au printemps prochain, il y a de quoi faire. Et tant mieux, car c'est aussi une façon de profiter plus longtemps du jardin !

1 - Au sol, un grand nettoyage s'impose

Les feuilles mortes qui tapissent le sol du jardin, c'est beau certes, mais elles empêchent votre pelouse de respirer correctement. Pensez à les ramasser régulièrement à l'aide d'un râteau ou d'un souffleur. Et la bonne nouvelle, c'est que les feuilles peuvent servir à plein de choses : compost, terreau ou même paillis, découvrez ici comment les recycler. Mais c'est aussi le moment de nettoyer le potager ou le verger et de ramasser les fruits et légumes pourris après les récoltes abondantes de l'été.

En automne, on s'occupe du sol en faisant du paillage, en mettant de l'engrais et du terreau”, précise Christine Coulomb. En effet, il est nécessaire de préparer son sol afin qu'il ne s'appauvrisse pas pendant l'hiver. On amende ce dernier en déposant une légère couche de compost ou autres amendements. Le but est de reconstituer le stock de matières organiques et l'humus du sol.

Mais on oublie pas non plus de désherber pour libérer les végétaux de l'étouffement et favoriser l'infiltration de l'eau dans le sol. Sur son blog, Christine Coulomb explique : “Dans un sol argileux, par exemple, le sol se refroidit très tard (fin décembre). En conséquence, les plantes continuent à installer leur système racinaire jusqu'en décembre. Arracher les mauvaises herbes à ce moment-là limite grandement l'invasion printanière.”

2 - Tailler les arbustes mais aussi les haies

La première chose à faire est de tailler le bois mort. Ensuite, observez. Lorsque les feuilles de vos arbustes commencent à jaunir, c'est le signal qu'il faut commencer à les tailler. Attention tout de même à ne pas y aller trop fort, la taille doit être légère. Dans le cas contraire, cela risque de nuire à la santé des arbustes.

Du côté des haies, on taille aussi mais de manière un peu plus importante afin qu'elles ne stockent pas l'humidité lors de la baisse des températures. On vous apprend ici à tailler vos haies en 6 étapes faciles. Précision : les vivaces ne se taillent pas à l'automne mais au début du printemps !

Christine Coulomb recommande de profiter de l'automne pour préparer les reliefs du jardin : “Soignez tout ce qui est prairie, refaites les allées en les tondant pour avoir de jolis reliefs avant qu'il fasse trop mauvais.”

3 - En automne aussi, on plante !

C'est vrai qu'on imagine mal planter en automne et pourtant ! “C'est le moment de planter certains ligneux”, rappelle Christine Coulomb. Souvenez-vous : à la Sainte Catherine (fin novembre) tout prend racine. Alors n'hésitez pas à choisir l'automne pour planter des arbres ou des arbustes.

à lire aussi : https://www.18h39.fr/articles/pourquoi-dit-on-qua-la-sainte-catherine-tout-bois-prend-racine.html

Mais c'est aussi le moment de planter les bulbes de printemps comme les pensées, les narcisses, les jacinthes, les crocus et même les tulipes. D'ailleurs, vous ne le saviez peut-être pas, mais planter en automne est plus écolo et économique. On vous explique ici pourquoi.

4 - Préparer le jardin à l'arrivée de l'hiver

La baisse des températures arrive et à cause de cela il faut protéger vos plantes du gel à venir. Rapatriez vos plantes en pot les plus fragiles à l'intérieur, dans une pièce de la maison ou bien dans une véranda. Laissez-les plus coriaces à l'extérieur près de la maison, en les exposant plein sud.

Les arbustes en pleine terre et les arbres fruitiers doivent être protégés du gel grâce à un voile d'hivernage. Mais vous pouvez aussi faire des buttes de terre ou du paillage, et utiliser d'autres techniques contre le gel que nous vous détaillons ici.

Vous êtes désormais prêt-e pour affronter l'automne et votre jardin aussi ! Et côté potager, on vous détaille ici les légumes que vous pouvez planter en octobre.

Ce site utilise Google Analytics.