| | |

DIY - Meuble de jardin ou mobilier urbain, ce siège étonnant et fabriqué tout en palette, apporte aussi de la verdure là où on l'installe. Sous l'assise est dissimulé un petit jardin à cultiver !

Vous croyez connaître toutes les formes de hamacs existantes ? Détrompez-vous ! Ce hamac végétal va vous surprendre. Créé par l'association La SAUGE pour 18h39, ce hamac construit avec des matériaux récup' vous permet de vous détendre tout en étant entouré de verdure. 

Réalisé à l'occasion du Oui Share Fest, en juin dernier, ce meuble de jardin est un joli moyen d'apporter de la verdure au c?ur des villes et d'?uvrer en faveur de l'agriculture urbaine. 

C'est également une bonne solution pour les terrasses, les cours, et pourquoi pas en copropriété comme Eva qui souhaitait installer un potager partagé dans la cour de son immeuble.

À vos outils ! 

Fiche tuto

 4/5
 2 jours
 100 à 200€ €

Le prix varie en fonction la quantité de matériaux récup' utilisés.

Outils et matériaux pour fabriquer un hamac végétal

  • 1 sachet de graine
  • 1L d'huile de lin
  • 1 filet de pêche (ou autre filet solide)
  • du feutre géotextile
  • 1L d'essence de térébenthine
  • 2 poignées métalliques
  • 2 charnières

Astuce : Pour le filet de pêche nous nous sommes rapprochés de pêcheurs. Vous pouvez le remplacer par un autre textile ou filet à maille solide (pouvant supporter au moins 100kg) laissant passer la lumière.

  • 1 boite de vis 6 x 60 mm
  • 1 boite de vis 4 x 40 mm
  • 1 boite de vis 3 x 20 mm
  • 1 boite de clou 40 mm
  • 1 sac de terre
  • 1 bâche plastique épaisse
  • 1 sachet 50L de bille d'argile
  • 1 ponceuse électrique ou bien du papier ponce pour poncer à la main
  • 1 pinceau
  • 1 scie
  • 1 tenaille 
  • 1 agrafeuse murale
  • 1 paire de ciseaux
  • 1 marteau
  • 1 perceuse/viseuse
  • 1 équerre
  • 1 mètre
  • 1 ciseau à bois

© La SAUGE

  • 3 palettes (type EPAL)
  • 3 tasseaux (150 x 38 x 60 mm)

© La SAUGE

Vous pouvez facilement récupérer des palettes chez les commerçants de votre quartier. Les EPAL sont consignés, la plupart du temps, ils ne les jettent pas, cependant certaines palettes ont la même forme et la même solidité que les EPAL. Certains gros commerces en jettent plusieurs chaque jour.

Tutoriel pour fabriquer un hamac végétalisé

1 - Couper deux palettes dans le sens de la longueur, juste à côté du plot central.  

© La SAUGE

 

2 - Sur l'une des deux palettes, retirer la planche située entre les deux plots. Pour cela, insérer le ciseau à bois dans la fente et taper dessus afin de faire céder les clous qui maintiennent les deux planches de bois ensemble. Une fois retirée conserver la planche, elle servira par la suite

© La SAUGE

 

3 - Retirer les clous de la planche à l'aide d'une tenaille ou d'un marteau.

© La SAUGE

 

4 - Voici les deux côtés qui constitueront les longueurs du hamac végétal. L'un des côtés est ouvert pour pouvoir accéder aux plantes une fois le hamac terminé.

© La SAUGE

 

5 - Mesurer l'espace entre les plots des deux palettes, puis, reporter cette mesure sur le tasseau et scier. Placer les tasseaux une fois découpés entre chacun des plots. Visser en haut, en bas et sur les côtés. Répéter cette opération pour combler tous les espaces disponibles sur les deux palettes découpées.

© La SAUGE

 

6 - Placer les deux côtés du hamac face à face à 60 cm l'un de l'autre (largeur mesurée à l'extérieur). Découper plusieurs planches de 60 cm de long dans la 3e palette en utilisant la technique décrite à l'étape 2. 

© La SAUGE

 

7 - Placer les planches au fond de l'ensemble afin de constituer un plancher. Clouer les planches afin de relier les deux palettes par le fond.

© La SAUGE

 

8 - Relier les deux palettes avec un tasseau en haut, le visser avec de grosses vis de 6 x 60 mm au moins. Astuce : plus la vis à un gros diamètre, plus elle sera solide, on peut ici utiliser des vis de 6,7 ou 8 mm de diamètre. Relier les palettes par le bas avec une planche simple.

© La SAUGE

 

9 - Nous passons à la construction du bac à plantes : commençons par la réserve d'eau. Pour cela, découper la bâche aux mesures du hamac (ici 120 x 60 mm) en ajoutant 10 cm à chaque bord. Soit ici un rectangle de 140 x 80 mm. 

© La SAUGE

10 - Placer la bâche au fond du hamac. Puis, rabattre la bâche sur les côtés et agrafer au point le plus haut qu'elle puisse atteindre.

© La SAUGE

 

11 - Ajouter un morceau à chacun des côtés à l'intérieur du hamac, toujours en utilisant l'agrafeuse. Le fond du bac à plantes est prêt : la bâche permettra de retenir l'eau.

© La SAUGE

 

12 - Verser les billes d'argiles au fond du bac et étaler afin de former une couche uniforme. Cette couche de bille d'argile sera la réserve d'eau des plantes et permettra de limiter les quantités d'arrosage.

© La SAUGE

 

13 - Découper un rectangle de feutre géotextile adapté au hamac afin de recouvrir le fond et les côtés. Le feutre géotextile permettra d'accueillir la terre du bac à plantes. Ici, le rectangle mesure 180 x 100 mm. Ajuster le feutre géotextile aux parois, l'agrafer à celles-ci et découper ce qui dépasse.

© La SAUGE

 

14 - Nous passons maintenant à la construction de la porte latérale. Pour cela, découper deux planches de la taille de l'ouverture latéral de la structure et les assembler avec de plus petites planches. Visser les planches entre elles avec les petites vis (3 x 20 mm).

© La SAUGE

 

15 - Fixer les charnières sur la porte, puis fixer la porte à la structure au niveau de l'ouverture. 

© La SAUGE

 

16 - Fixer les deux poignées sur la porte avec les petites vis (3 x 20 mm).

© La SAUGE

 

17 - Nous obtenons ainsi une porte permettant d'accéder aux plantes par le côté.

© La SAUGE

 

18 - Déverser le contenu du sac de terre afin de remplir le bac.

© La SAUGE

 

19 - Creuser et installer les plantes de son choix, ou semer directement les graines choisies.

© La SAUGE

 

20 - Poncer les rebords de la structure. Ici, on utilise une ponceuse électrique, mais il est tout à fait possible d'utiliser simplement du papier ponce et poncer à la main à l'aide d'un bloc papier ponce.
Astuce : Nous conseillons de poncer l'intégralité des parties apparentes du hamac. Une fois poncé, le bois à un meilleur aspect et absorbera mieux le traitement éventuelle appliqué par la suite.

© La SAUGE

 

21 - Tracer une ligne au milieu de l'épaisseur de chacun des côtés de la structure. Cette ligne délimitera l'endroit où nous allons visser le filet du hamac.

© La SAUGE

 

22 - Fixer le filet à la structure en vissant au milieu du n?ud, puis, positionner le filet au milieu de la ligne déjà tracée et visser chacun des n?uds en tendant bien le filet au maximum de ses capacité de tension. Enfin, découper les morceaux de filet qui dépassent de la structure sur les côtés.

© La SAUGE

 

23 - Découper 4 planches de la longueur et la largueur des bords de la structure. Positionner les planches sur les rebords, pré-percer à l'aide de la perceuse, puis visser les planches à la structure.

© La SAUGE

 

24 - Et voilà ! Le hamac végétal est terminé. Vous pouvez maintenant vous allonger ou jardiner selon votre envie 🙂

© La SAUGE

 

25 - Astuce : Afin que le hamac végétal tienne mieux dans le temps, traiter le bois avec des produits naturels. Pour cela, appliquer un mélange d'essence de térébenthine et d'huile de lin. Pour que le traitement soit le plus efficace possible, il faut appliquer 3 couches : 

  • Couche 1 : mélanger 1/2L d'huile de lin et 1/2L d'essence de térébenthine. Appliquer au pinceau.
  • Couche 2 : mélanger 66cl d'huile de lin et 33cl d'essence de térébenthine. Appliquer au pinceau.
  • Couche 3 : mélanger 90cl d'huile de lin et 10cl d'essence de térébenthine. Appliquer au pinceau. 
  • Laissez sécher 24h à 48h.

© La SAUGE

>> Vous avez réalisé ce tutoriel ? Envoyez-nous vos photos et vos remarques, nous publierons les plus belles réalisations !

Passez à l'action