|

RECYCLAGE - Ces boîtes vous permettent d'apporter vos huiles usagées sans risque à la déchetterie. Elles seront transformées en biocombustible pour les véhicules et le chauffage de la maison.

Lorsque vous jetez vos huiles usagées dans un évier, dans les toilettes ou encore dans un caniveau, au contact de l'eau et du froid, elles se figent et bouchent les canalisations.

Elles diminuent aussi la capacité de traitement des stations d'épuration qui nous procurent de l'eau potable. Elles asphyxient les bactéries chargées d'épurer les eaux en formant une pellicule grasse qui empêche l'oxygène de pénétrer dans l'eau. Un litre d'huile suffit pour former une pellicule de 1000 m².

Les huiles alimentaires doivent donc être recyclées en déchetterie, mais la logistique n'est pas toujours aisée pour les particuliers. Bien souvent, en l'absence d'un récipient adéquat, l'huile peut se renverser pendant son transport... Résultat : seules 5% des huiles alimentaires sont recyclées en France.

Trialp, 1rdesign et C+B Lefevre, trois entreprises implantées dans la région Auvergne Rhône-Alpes, ont mis au point un système simple de collecte des huiles alimentaires usagées à destination des particuliers, afin de les recycler : la Baraque à huile.

Une collecte en déchetterie plus facile

La Baraque à huile met gratuitement à disposition des particuliers des seaux d'une contenance de trois litres.

Huiles de friture, fonds de poêles ou assaisonnements de légumes confits ou de fromages peuvent être stockés après utilisation, directement dans la boîte hermétique. Lorsque celle-ci est pleine, l'utilisateur-trice va l'amener en point de collecte, dans la déchetterie la plus proche. Et récupérer un seau vide et propre.

Les boîtes sont ensuite acheminées chez Trialp, spécialisée dans la collecte, le traitement et la valorisation des déchets. L'huile collectée est filtrée, puis transformée en biocarburant, qui servira de biocombustible pour les véhicules, mais aussi pour chauffer une maison.

© La baraque à huile

Le recyclage des huiles alimentaires, un bon geste pour la planète

S'inscrivant dans une démarche d'économie circulaire, ce recyclage des huiles alimentaires en biocarburant permet de limiter les émissions de gaz à effet de serre en préservant les ressources fossiles, comme le pétrole, mais aussi de diminuer les disfonctionnements des réseaux d'assainissement et de préserver l'équilibre des stations d'épuration urbaines.

Pour le moment, la Baraque à huile n'est disponible que dans une poignée de déchetteries régionales, mais l'objectif à terme est de la développer sur l'ensemble du territoire français.

Et même si d'autres entreprises proposent le recyclage des huiles alimentaires, cette initiative rhônealpine semble être celle qui propose la collecte la plus simplifiée à destination des particuliers.

© La baraque à huile

Pour celles et ceux qui n'ont encore pas accès à la Baraque à huile, vous pouvez toujours jeter votre huile usagée dans votre poubelle, dans un récipient bien fermé, ou bien la transformer en savon !