|

RÉNOVATION - Sans rien connaître au bricolage, Anthony et Jennifer ont superbement rénové leur maison basque. Un défi relevé grâce aux tutoriels vidéos sur Internet.

Une grande maison avec jardin : un rêve pour nombre d'entre nous. C'était aussi celui d'Anthony Sury, 32 ans, qui vivait depuis toujours dans un HLM. Un grand rêve, pour un mini-budget.

Alors pour le concrétiser, il a su convaincre sa compagne Jennifer Lachartre, 31 ans, de s'embarquer avec lui dans le défi d'acheter “une base à rénover”, en économisant sur la main d'?uvre. Comment ? En faisant tout eux-mêmes.

Sans aucune formation en bricolage, encore moins en gros travaux, ils se sont lancés dans cette aventure en comptant sur des tutoriels pour les aider.

Fiche de chantier

Ouvriers

Une entreprise de maçonnerie pour la suppression du mur porteur + pose de l'IPN, Anthony Sury, Jennifer Larchartre, et leurs amis, pour tout le reste.

 

Durée des travaux

18 mois

Budget

40 000 € incluant le gros œuvre, le 2nd œuvre, mais également tout le mobilier, l'électroménager, et la décoration.

© Maïlys Dorn

L'histoire d'un rêve et d'un budget 

Après avoir traversé le centre du village de Briscous, au c?ur du Pays basque, on voit se dresser sur un terrain en pente, une maison à l'architecture typique de la région : murs blancs, colombages et volets en bois rouge basque, toit à deux pans et fenêtres à petits carreaux.

Jennifer et Anthony en ont acquis le rez-de-jardin “semi-enterré”, en empruntant 125 000 euros. La surface habitable de 160 m² est alors composée d'un garage-atelier de 110 m² et d'un petit appartement défraîchi de 50 m². En visitant le garage, Anthony s'est aussitôt projeté dans le loft de ses rêves. 

Pour les travaux, ils ont une enveloppe de 40 000 euros : 10 ans d'économie. L'apport est à peine suffisant pour couvrir les achats de matériaux et mobilier. 

© Maïlys Dorn

Se lancer dans un projet de rénovation quand on n'y connaît rien

Sans connaissances ni budget, une organisation méticuleuse est la clef de la réussite de ce projet. Anthony commence par dessiner son projet “à la bricole, en faisant des photocopies du plan original, en utilisant du correcteur, des feutres, du découpage, du collage...”. Sans aucun logiciel. Idem pour le plan électrique.

J'ai passé deux mois dans les magasins de bricolage, se souvient Anthony, j'ai montré mon plan et expliqué mon projet à chaque chef de rayon !”. Ces spécialistes lui sont d'une aide précieuse, lui indiquant tout ce dont il aurait besoin, jusqu'à détailler le nombre de plaques, type de vis, etc. 

© Maïlys Dorn

Après avoir établi un inventaire complet et détaillé, il compare les prix, et achète tous ses matériaux et outils au même magasin, en une seule fois. Cet achat groupé lui permet de bénéficier d'une remise de 10%, soit une économie de plusieurs milliers d'euros. 

Quand la semi-remorque arrive pour la livraison, il leur faut la journée entière pour le vider, aidé par tous leurs amis. "Le soir, tout le monde est parti, se souvient Anthony, je me suis retrouvé seul face à 30 000 € de matériel : des sacs d'enduit, de béton, de plâtre, de vis de toutes tailles et de toutes formes, des rails métalliques... Et, là je me suis dit : mais dans quoi tu t'es lancé ?” 

« On habite une maison YouTube »

La première montée d'angoisse passée, le couple se plonge dans les richesses du web pour trouver les informations qui vont l'aider à rénover sa maison. Google est leur premier allié.

"J'ai commencé par taper : “construire une maison, par quoi commencer ?” J'ai trouvé des premiers éléments de réponse sur des forums et des articles de blogs, qui m'ont aidé à établir un ordre d'action : d'abord le plafond, puis le sol et les cloisons." 

Pour les recherches plus détaillées (comment mettre une plaque, comment fixer un rail...), ils se tournent vers la plateforme de partage de vidéo YouTube. Du maniement des outils à la construction des murs, en passant par la réalisation des plafonds, ils apprennent tout grâce à des tutoriels vidéos. 

© Maïlys Dorn

Anthony et Jennifer n'en reviennent eux-mêmes toujours pas. "Je ne sais pas pourquoi ils font ça, s'étonne encore Anthony en parlant des «Youtubeurs » qui réalisent et publient les vidéos. C'est vraiment hyper gentil de partager toutes ces connaissances !"

Indirectement, ils sont ainsi des dizaines d'inconnus à les aider à concrétiser leur rêve, sans connaître leur histoire, ni avoir jamais vu leur maison.

Le couple doit recourir à des professionnels uniquement pour abattre un mur porteur et poser une poutre IPN, qui permet de le supprimer sans que la maison ne s'écroule. 

Un résultat superbe sans trace d'amateurisme

En plus d'avoir maîtrisé un budget très serré et relevé un défi immense, le couple a développé, au cours de ce chantier et grâce à leurs découvertes sur le web, une créativité sans limites. Pour l'ameublement, Jennifer a chiné ou récupéré gratuitement du mobilier qu'elle a transformé pour leur donner une seconde vie. 

© Maïlys Dorn

Un an et demi plus tard, le résultat, superbe, ne laisse deviner aucun amateurisme. L'entrée est accueillante, un poêle à bois central inonde la maison de sa chaleur, l'immense séjour avec cuisine ouverte et grande table de repas invitent à la détente et aux festivités. Tout a été pensé pour accueillir leurs amis, venus nombreux leur prêter main forte durant ce chantier.

Partage de connaissances sur internet, entraide, bons moments et bons repas : c'est aussi ça, une maison !

À retenir

La méthodologie pour apprendre à construire sa maison avec Youtube

Voici la méthode que vous conseille Anthony :

  • poser une question simple et précise dans le moteur de recherche
  • analyser les réponses sur les forums
  • découvrir et comprendre le vocabulaire, les nouveaux outils
  • chercher des tutoriels sur YouTube
  • après avoir regardé plusieurs tutoriels, choisir la façon de procéder la plus adaptée à son projet
  • établir une liste d'achats, un planning, et se lancer
  • Le secret : avoir le temps, prendre soin de son chantier et être très organisé

Petite visite en photo de leur humble demeure  

© Maïlys Dorn

© Maïlys Dorn

© Maïlys Dorn

© Maïlys Dorn

© Maïlys Dorn

© Maïlys Dorn

Article écrit par Maïlys Dorn, architecte d'intérieur spécialisée dans l'optimisation d'espace.

>> Découvrez tous les articles de notre dossier Bien à rénover : tous nos conseils !

Passez à l'action