| |

ÉVASION - Depuis mai 2015, Willow et son maître Rich vivent à bord d'un van et ont parcouru des milliers de kilomètres à travers l'Australie. Rich voulait changer de vie, il a embarqué son félin dans son aventure nomade.

J'avais tout pour être heureux : une belle maison, un boulot génial, mais je devais me faire à l'évidence, je n'étais pas heureux.

Ces mots ce sont ceux de Rich, un Australien de 33 ans, originaire de Hobart, une ville de Tasmanie qui a décidé de tout quitter pour vivre l'aventure dans un van accompagné de Willow, sa chatte. 

© vancatmeow

Un changement de vie radical

Après 10 ans passés dans mon entreprise, je ne me sentais pas à ma place. J'ai commencé à réfléchir à un changement de vie radical”, raconte-t-il sur son blog. Un jour, Rich claque la porte de son travail, vend sa maison et achète un van qu'il retape entièrement. 

Il y installe une cuisine, un lit, plusieurs rangements et même des panneaux solaires sur le toit, pour être le plus autonome possible en énergie ! Son but : mener la vie la plus simple possible, à bord de son van, sur les routes australiennes. 

Alors qu'il s'apprête à partir, il y a un petit être qu'il ne pouvait laisser derrière lui : Willow, une petite chatte noire adoptée il y a peu dans un refuge.

 

© vancatmeow

Une chatte qui aime voyager 

J'ai commencé par l'emmener avec moi en week-end, puis toute une semaine”, raconte Rich. “Non seulement elle s'est adaptée mais elle a adoré !” 

Le jeune Australien en est persuadé, Willow est un chat aventurier. En mai 2015, ils quittent l'île de Tasmanie pour rejoindre le continent australien, tous deux installés dans leur van. 

Alors que le pays fait environ 7,7 millions de km2, Rich se limite à une moyenne de 60 km par semaine. L'objectif n'est pas de parcourir le plus de distance possible mais de profiter des paysages et d'aller à la rencontre des gens. 

Et Willow dans tout cela ? “Elle passe la plupart de son temps à roupiller sur le toit ou à se rafraîchir sous le van”, constate son maître. Le chat est pourtant d'un naturel plus sauvage qu'un chien, comment fait-il pour ne pas qu'elle s'échappe ?

 Rich explique : “Nous avons passé un accord, elle et moi : elle promet de toujours rentrer à la maison, et je m'engage à ne jamais partir sans elle.” Au cas où Willow s'égarait, son maître l'a équipée d'un collier GPS. 

 

© vancatmeow

 

 

Tout est une question d'organisation, Rich et Willow évitent les parcs nationaux où la faune et la flore pourraient représenter un danger pour le petit animal de six ans. L'Australie étant connu pour sa vie sauvage particulièrement développée, il est préférable de ne pas prendre de risques. 

Une vie modeste mais enrichissante

Mais alors comment fait-on pour subvenir à ses besoins en étant en permanence sur la route ? Grâce à ses économies et des petits boulots, Rich s'octroie un budget mensuel de 720 dollars australiens (environ 480 euros). Rich et Willow mènent une vie modeste mais heureuse. 

Je ne paie pas de loyer, je cuisine à bord du van, j'ai très peu de divertissement. Les paysages me suffisent”, explique-t-il.

Ce qui lui revient le plus cher c'est l'essence : Rich dépense 200 dollars australiens par mois pour alimenter sa maison sur roue de 5m2

Quand l'argent vient à manquer, je travaille dans des bars, je vends des choses sur Internet, je propose mes histoires à des magazines”, précise-t-il. Et d'ajouter, “en travaillant trois mois par an, j'ai de quoi vivre toute l'année!” 

© vancatmeow

L'aventure de Rich et Willow a suscité l'engouement de la presse locale et internationale. Surfant sur ce succès naissant, l'australien a lancé une boutique en ligne qui vend des cartes postales à leur effigie et même un calendrier.

Quand on lui demande s'il a l'intention de continuer, l'Australien répond : “C'est notre vie et nous sommes heureux. C'est une vraie leçon de gratitude et je suis fier de dire que je me lève chaque matin, reconnaissant de tout ce que j'ai dans ma vie”.

Pour celles et ceux qui souhaitent suivre leurs aventures, Willow et Rich sont sur youtube ! 

 

 

© vancatmeow