TUTORIEL - Voilà un jouet pour les petits marmitons pleins d'imagination. Fabriquez une "Mud Kitchen" en palette, et à eux la vie de grands chefs !

Cet été, 18h39 vous propose une série de jeux à faire soi-même, pour petits et grands. Celui-ci est pour les petits qui aiment cuisiner comme les grands, mais avec des ingrédients un peu différents !

En anglais, cela se nomme une "Mud Kitchen", autrement dit, une cuisine pour mijoter des petits plats en boue ! Un jeu d'extérieur pour que les enfants deviennent les chefs du jardin ! Et pour celles et ceux qui tiennent à garder les mains propres, rien n'oblige à jouer avec de la boue. Tout est une question d'imagination !

Marie Prenat, du blog Dans la Pampa, a réalisé une superbe kitchenette de jardin qui en ravira plus d'un. À vous de suivre son pas à pas pour faire de même !

Fiche du tuto : 

  • Niveau de difficulté : 4/5
  • Prix : moins de 50€
  • Temps de réalisation : 5h

 

 

Matériaux :

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

Outils :

  • une scie sauteuse
  • une perceuse
  • des mèches à bois de 8 mm et 4 mm de diamètre
  • un marteau
  • une scie à bois manuelle
  • une agrafeuse murale
  • une vrille à bois
  • un pinceau
  • un tournevis cruciforme
  • un mètre ruban
  • un crayon
  • une paire de ciseaux
  • une pince universelle 

Tutoriel pour fabriquer une Mud Kitchen :

1 - A l'aide de la scie sauteuse, découper les 2 palettes au milieu dans le sens de la longueur en prenant garde à conserver 2 traverses. Veillez à enlever les clous et autres éléments saillants qui pourraient blesser nos futurs petits cuistots.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

2 - Sur l'une des palette, placer une bassine face contre la palette. Tracer son pourtour avec un crayon à l'endroit où on souhaite implanter les bassines.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

 

3 - Les bassines utilisées ici ont un rebord de 1 cm, nous avons donc tracé la découpe à 1 cm de moins à l'intérieur du pourtour initial.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

4 - À l'aide de la scie sauteuse, découper en suivant ce dernier tracé. Après cette découpe, certaines lattes vont sûrement bouger, dans ce cas, les fixer solidement à l'aide de clous et d'un marteau.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

5 - Laisser de l'espace entre les 2 bassines pour y installer une « plaque de cuisson ». Veiller également à ne pas placer les bassines trop proches des extrémités afin de pouvoir suspendre un arrosoir pour verser de l'eau dans les bassines. Ne pas fixer les bassines, en effet, il est important de pouvoir…les vider !!! La soupe de terre à la limace, ça ne pardonne pas !

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

6 - On passe maintenant à la réalisation de la plaque de cuisson. Pour cela, récupérer des lattes d'une autre palette et les découper de la largeur de la cuisinière, avec la scie sauteuse. Clouer les planches serrées les unes à côté des autres afin de créer un espace plan et non ajouré pour y faire une zone "plaques de cuisson".

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

7 - Nous allons maintenant fabriquer des mini-plaques de cuisson à partir de couvercles métalliques. Commencer par percer au milieu les couvercles avec une vrille et un marteau. Protégez la base avec de l'adhésif de masquage et vissez-les au plan de travail en laissant 1 mm de jeu. Peindre en 2 couches à l'aide d'un pinceau.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

8 - Une fois la seconde couche passée, enlever l'adhésif de masquage, resserrer le couvercle à fond avec un tournevis et faire une retouche peinture sur la tête de vis si besoin.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

9 - Place à la réalisation de la structure. Couper les 2 planches de sapin à 122 cm de long et deux autres de 118 cm. Nous obtenons ainsi 2 tasseaux de 122 cm de longueur et 2 autres de 118cm.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

10 - Sur les tasseaux les plus courts on fixera les roues. Pour cela, marquer un point à 2 cm d'une des extrémités du tasseau, au milieu de la largeur. Percer au niveau de cette marque à l'aide d'une perceuse et d'une mèche à bois 8 mm de diamètre. Faire de même sur le deuxième tasseau de 118 cm.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

11 - Sur la tranche de tous les tasseaux, marquer les emplacements des 2 niveaux de la future cuisinière. Ici, nous avons souhaité fixer l'un à 20 cm du sol et l'autre à 50 cm. ATTENTION : Pour ce faire, nous avons marqué des repères sur la tranche des tasseaux à 102 cm et un autre à 72 cm en partant du haut des tasseaux, car en bas 2 sont plus courts que les autres pour y installer les roues (là où il y a les perçages).

Pour cela : positionner les 2 palettes au sol sur la tranche.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

12 - Positionner 2 tasseaux (un court et un long) en alignant les repères et visser les tasseaux dans les palettes à l'aide de la perceuse et de vis. Retournez l'ensemble et fixer les deux autres tasseaux en veillant à mettre le tasseau le plus court en face du tasseau court et le plus long en face du tasseau long.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

13 - Nous passons maintenant à la réalisation des poignées de la kitchenette. Pour cela, couper 2 tasseaux carrés de 150 cm de long. Biseauter les angles d'une extrémité sur chaque tasseau à l'aide de la scie sauteuse puis poncer les découpes.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

14 - Visser un tasseau le long du plateau haut de la cuisinière, en laissant dépasser de 30 cm l'extrémité biseautée, comme sur la photo ci-dessous. Celle-ci servira de poignée pour pouvoir balader la kitchenette et la mettre à l'abri pendant l'hiver ou les grosses intempéries.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

15 - Répéter l'opération sur l'autre côté.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

16 - Pour une meilleure manipulation, nous allons créer un petit manchon en cordelette sur chaque poignée. Couper 2 fois 2,5 m de cordelette noire. Nous utiliserons un morceau pour chaque poignée. Fixer une extrémité de la ficelle à l'aide de l'agrafeuse murale. Enrouler la ficelle en prenant soin de recouvrir cette extrémité. Pour terminer le manchon, glisser le bout de la cordelette sous les 2 derniers tours effectués. Tirer ce bout au maximum pour tout resserrer tout en laissant un petit espace afin de fixer ce bout avec l'agrafeuse murale. Cacher le tout en resserrant les tours de cordelette.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

17 - Passons maintenant à la réalisation de l'arrosoir suspendu qui servira de robinet ! Il est placé du même côté que les poignées qui viennent d'être réalisées. Marquer les deux montants de bois de ce côté à 20 cm du haut et à 2 cm du côté extérieur. Percer à l'aide de la perceuse et d'une mèche à bois.

ATTENTION : ces mesures dépendent de la taille de l'arrosoir. De plus, il faut bien veiller à ce que ce dernier reste droit même en étant plein d'eau et à ce qu'une fois penché, il verse dans une bassine.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

18 - Percer l'anse de l'arrosoir à l'aide d'une vrille. Si l'arrosoir est en métal, percer à l'aide d'une perceuse munie d'une mèche à métaux. Passer un morceau de cordelette noire dans ce trou. Faire un n?ud de chaque côté de l'anse afin de la maintenir au milieu, tout en laissant suffisamment de cordelette de chaque côté pour pouvoir accrocher l'arrosoir ensuite.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

19 - Suspendre le tout en passant la cordelette dans les trous des montants en bois. Fixer le tout en formant un n?ud à chaque bout de la cordelette. La cordelette doit être tendue au maximum, de manière à ce que l'arrosoir même plein reste bien en place. Fixer un morceau de cordelette à l'anse avec éventuellement un anneau (une boucle suffira) à son extrémité afin de permettre aux futurs marmitons de tirer l'arrosoir vers le bas pour verser de l'eau dans la bassine !

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

20 - De l'autre côté, nous allons installer une barre qui permettra de suspendre des ustensiles. Pour cela, mesurer la largeur entre les montants et découper à l'aide d'une scie manuelle un tourillon en bois de cette longueur (ici 45 cm). Pré-percer chaque extrémité du tourillon. 

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

21 - Les ustensiles seront suspendus avec des crochets métalliques.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

22 - Maintenant, positionner les roues à la base des montants à l'aide d'un écrou indésserable. Pour cette opération, il est préférable de le faire à l'aide d'un tournevis d'un côté et d'une pince universelle côté écrou.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

23 - Il est temps de passer à l'auvent en tissu (idéalement de la toile enduite qui ne souffrira pas de l'eau et ne s'éffilochera pas sur les bords à la découpe). Pour cela, mesurer la largeur et la longueur de la kitchen. Découper un morceau de tissu de cette dimension à laquelle on aura ajouté 10 cm de tous les côtés (ici 140 cm x 65 cm environ).

Pour former la bordure du tissu en petites vagues, plier le tissu dans la longueur, en 2, puis en 4, puis encore en 8 jusqu'à obtenir la largeur de la vague souhaitée, ici environ 10 cm. Tracer la vague sur le tissu et découper l'ensemble. Faire de même de l'autre côté.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

24 - Dans les chutes de tasseaux carré, découper 2 morceaux de la largeur de la kitchen à l'aide de la scie manuelle.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

25 - Agrafer une des largeurs du tissu à un des tasseaux qui viennent d'être coupés. Laisser dépasser 10 cm de tissu à chaque extrémité du tasseau. Enrouler le tissu autour du tasseau de manière à cacher les agrafes.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

26 - Visser le tasseau sur les montants de la kitchen. Ensuite, agrafer l'autre côté du tissu sur le second tasseau. Enrouler le tissu pour bien le tendre et à cacher les agrafes. Visser le tasseau sur les montants de la kitchen. Finaliser en agrafant proprement les vagues de tissus à l'avant et l'arrière de la kitchenette. 

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

27 - Protéger le bois avec du vernis extérieur afin que la petite cuisine résiste aux intempéries estivales. Il est toutefois préférable de la rentrer à l'abri les mois d'hiver.

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

28 - Pour compléter la kitchnette, nous avons ajouté des cagettes en bois peints avec de la peinture tableau noir. Elles sont à disposer entre les deux niveaux de palette pour ranger ustensiles et marmites entre 2 sessions popotte !

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

 

29 - Il ne reste plus qu'à remplir l'arrosoir, ajouter quelques marmites et casseroles et c'est prêt ! Les enfants pourront cuisiner boue et cailloux à l'envi !

© Marie Prenat - Danslapampa.fr

Vous avez réalisé ce tutoriel ? Envoyez-nous vos photos et vos remarques, nous publierons les plus belles réalisations !

>> Vous avez réalisé ce tutoriel ? Envoyez-nous vos photos et vos remarques, nous publierons les plus belles réalisations !