En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence.

    Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
18h39.fr > Vivre > À poils et à plumes > Comment prendre soin de vos poules ?

Comment prendre soin de vos poules ?

Lorsque l'on accueille une poule dans son jardin, il y a quelques petites choses à savoir. © Getty Images / Georges Clerk
Lorsque l'on accueille une poule dans son jardin, il y a quelques petites choses à savoir. © Getty Images / Georges Clerk
Lorsque l'on accueille une poule dans son jardin, il y a quelques petites choses à savoir. © Getty Images / Georges Clerk

#réduire-ses-déchets #poule #installer-un-poulailler

ANIMAUX - Vous les avez adoptées pour qu’elles allègent vos poubelles, voici 7 conseils pour chouchouter vos nouvelles colocataires.

De plus en plus de municipalités, dans une optique de réduction des déchets, distribuent des poules aux ménages qui en font la demande, afin qu’elles se nourrissent des restes et des épluchures.

Des nouvelles compagnes de vie qui allègent les poubelles, mais dont il faut veiller au confort. Car avoir une poule dans son jardin, ça ne s’improvise pas.

Laetitia, assistante à la ferme de Beaumont, spécialisée dans l’élevage de gallinacés d’agrément, nous livre ses conseils.

1 - Investir dans un poulailler

Le poulailler servira de petite maison aux poules pour la nuit ou lorsque le temps se rafraîchit. Il faut prévoir un côté pour la ponte si on souhaite des oeufs et un côté perchoir, car les poules aiment être en hauteur.

>> À lire aussi : Adoptez des poules et installer un poulailler

2 - Délimiter un territoire

Lorsque l’on accueille des poules dans son jardin, il est préférable de leur délimiter un espace, suffisamment vaste, qui leur sera réservé. 

Les poules ont une tendance à faire des trous dans le sol et aller se nourrir à droite à gauche. Un périmètre rien que pour elles vous évitera de grincer des dents en voyant l’état de votre pelouse. 

3 - Équiper l’enclos d’une mangeoire et d’un abreuvoir

Cela permettra à vos poules de se nourrir et s’abreuver lorsqu’elles le veulent et à leur rythme. Veillez à ce que l’eau ne gèle pas une fois que les températures passent sous la barre du zéro degré.

>> À lire aussi : Urbains, fabriquez un lombricompost 

4 - Prendre soin de leur santé

Il est impératif de vermifuger les poules une fois toutes les huit semaines. Renseignez-vous chez votre vétérinaire afin de savoir quel vermifuge administrer, car cela dépend de la taille de votre animal. 

En parallèle, il est nécessaire de nettoyer régulièrement leur poulailler, la litière et l’enclos, afin d’éviter la prolifération de parasites.

5 - Deux poules plutôt qu’une 

Les poules s’ennuient vite. Il est donc préférable d’en avoir deux ou plus afin que celles-ci ne se sentent pas trop seules. 

Attention, il faut savoir que lorsque vous avez un coq, il est nécessaire d’avoir au moins 4 poules. Car le mâle de la basse-cour va les solliciter en permanence, ce qui risque de les épuiser si elles sont trop peu nombreuses. 

>> À lire aussi : Épluchures, restes de tables, Lorient collecte les biodéchets et montre l’exemple

6 - Surveiller leur alimentation

Si ces petites poules sont là pour vous soulager dans l’élimination de vos déchets, elles ne peuvent se nourrir exclusivement de vos restes. Fournissez-leur régulièrement un mélange de céréales en complément. 

7 - Faire attention au froid

La poule est un animal robuste qui ne craint pas particulièrement le froid, mais pour leur petit confort n’ouvrez pas le poulailler trop tôt le matin et faites-les rentrer un peu plus tôt le soir en hiver, afin qu’elles ne soient pas trop longtemps dans le froid. 

Avec tous ces conseils votre poule devrait être comme un coq en pâte. Elles vivent environ 10 ans, alors si un jour vous vous en lassiez, surtout ne les abandonnez pas dans la rue ou en pleine campagne, mais demandez à votre vétérinaire s’il ne connaîtrait pas un repreneur. Ou encore sollicitez des fermes proches de chez vous qui pourraient être intéressées.